POSTS
PORTFOLIO
SEARCH
SHOP
  • Your Cart Is Empty!
Comment ça marche ?

Une relation triangulaire :
Helvetic Payroll | Le salarié porté | L'entreprise cliente

 

Le portage salarial est une forme de relation de travail apparue en 1985 en Europe et plus récemment en Suisse.

 

Il permet la rencontre entre les cadres/indépendants en recherche d’activité et des entreprises en quête d’expertise, d’audit, de conseil ou de formation. Le statut de travailleur indépendant est complexe et ne présente aucune garantie de revenus. Le choix du portage permet de remédier à ces lacunes.

 

Durant sa mission, le consultant en portage devient “salarié” (portage salarial) de Helvetic Payroll qui va ainsi gérer pour lui toutes les démarches administratives, taxes et charges sociales.

 

Une solution simple et rapide pour l’entreprise et les indépendants.

Le portage salarial peut concerner des interventions en Suisse ainsi que dans tous pays de l’Union européenne.

  • La relation entre Helvetic Payroll et l’entreprise cliente est régie par un contrat de prestations.

  • La relation entre Helvetic Payroll et le consultant en portage salarial est régie par un contrat de travail.

  • La relation entre consultant en portage salarial et le client est définie par le cahier des charges de la mission.

  • Text Hover
Pour les consultants :

  • Optimisation financière : nous mettons à votre disposition notre expérience qui vous assurera d’obtenir rapidement le meilleur salaire possible

  • Gestion administrative globale : nous nous chargeons de toutes vos charges administratives qu’elles soient contractuelles, financières, fiscales ou encore juridiques

  • Toute la sécurité du statut de salarié (maladie, retraite, accident, etc.) avec la liberté d’un indépendant

  • La parfaite conformité à la législation locale en vigueur (Permis de travail, Licences, etc...)

  • Un service transparent et sur mesure

Pour les clients :

  • Gestion administrative globale : un seul point de contact administratif pour la gestion des contrats et de la facturation

  • Flexibilité : nous vous facturons une prestation de services

  • La parfaite conformité à la législation locale en vigueur (permis de travail, licences, etc...)

  • Une prestation transparente et flexible

Le portage salarial libère le consultant de toutes les contraintes administratives et juridiques et lui fait bénéficier de tous les avantages et de la sécurité liés au statut de salarié. Le consultant peut ainsi se consacrer pleinement à la qualité de sa prestation et au développement de son activité.

 

Le portage ce sont les avantages du salarié, sans les inconvénients de l’indépendant.

 

L’entreprise bénéficie d’un service de qualité de la part du consultant et se libère des contraintes et des charges liées à la gestion du personnel, ainsi qu’à l’administration des salaires.


  • Text Hover
  • Text Hover


La Suisse est un pays qui offre une qualité de vie inégalée, à laquelle peu de régions du monde peuvent prétendre.

La beauté et la diversité des paysages, un faible taux de criminalité, un excellent système de santé, une éducation de haut niveau, des infrastructures sportives de premier ordre, des services publics modernes et compétents, une propreté légendaire et, naturellement, une précision pour laquelle le pays est réputé bien au-delà de ses frontières.

 

Cette qualité de vie repose, entre autres, sur un système social et administratif bien pensé.

La protection sociale

Le système suisse de protection sociale couvre les domaines suivants :

  1. Assurance maladie (LAmal) et allocation pour perte de gain (APG) en cas de maternité la prévoyance vieillesse, survivants et invalidité, composée des « 3 piliers » qui sont l’AVS-AI (1er pilier), la prévoyance professionnelle PP (2ème pilier) et la prévoyance individuelle facultative (3ème pilier)

  2. Assurance accidents professionnels et non professionnels (AA)

  3. Assurance chômage (AC)

  4. Prestations familiales

À l’exception du 3ème pilier, toutes ces assurances sont obligatoires.

Prévoyance vieillesse, survivants et invalidité

Le système suisse de protection sociale couvre les domaines suivants :

  1. Le 1er pilier, celui des pouvoirs publics, comprend l'AVS et l'AI. Les rentes de ces deux assurances sont destinées à couvrir les besoins vitaux des assurés. Le 1er pilier est obligatoire pour tous, y compris les indépendants et les non actifs.

  2. Le 2ème pilier (LPP) complète le 1er pilier avec une prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité. Ces deux piliers garantissent à la personne assurée qui prend sa retraite au moins 60 % de son dernier salaire. Seuls les salariés sont soumis à titre obligatoire au second pilier.

  3. Le 3ème pilier, à savoir la prévoyance individuelle destinée à couvrir des besoins plus étendus, est facultatif, mais jouit en partie d'avantages fiscaux, à la différence d'autres formes d'épargne. Les fonds ne peuvent être versés qu’en cas de certains évènements (retraite, décès ou invalidité) ou pour l’acquisition, à certaines conditions, de son propre logement.

Prestations familiales

Les allocations familiales, dans le régime fédéral, sont gérées par les caisses de compensation cantonales et, dans les régimes cantonaux, par les caisses d’allocations familiales (caisses professionnelles ou interprofessionnelles reconnues et caisses cantonales).

Assurance maladie obligatoire

L‘assurance maladie obligatoire garantit à toute personne vivant en Suisse l’accès à un ensemble de soins médicaux de qualité et à un traitement médical approprié dans son canton de domicile. L’assurance maladie concernant les frais médicaux est requise par la loi en Suisse.
 
Cette assurance privée qui doit être prise dans les 3 mois suivants votre arrivée dans le pays, dépend de la responsabilité du salarié. Le montant varie suivant le niveau de couverture que vous souhaitez.

Les impôts et la fiscalité en Suisse

Les impôts et la fiscalité en Suisse sont complexes dans la mesure où les règles ne sont pas les mêmes selon votre type de permis (frontalier ou résident en Suisse), votre niveau de salaire, et votre canton de travail. Les impôts en Suisse sont également complexifiés par le nombre de cantons (la fiscalité qui s’applique est différente d’un canton à l’autre). Toutefois, le mode de calcul de l’impôt en Suisse est plutôt simple en comparaison d’autres pays.

Le système juridique

Pour travailler en Suisse en tant qu’étranger, un contrat de travail n’est en effet pas suffisant, il vous faut également un permis de travail suisse. Le permis de travail suisse est un document officiel délivré par le service de la population de votre canton, et qui vous donne l’autorisation de travailler sur le territoire helvétique.

Liens et publications externes à consulter

Travailler en Suisse : La Loi

  • Pour travailler en toute légalité en Suisse, un travailleur doit obtenir un permis de travail suisse qui doit être sollicité par un employeur suisse auprès de l’administration.

  • Tout travailleur temporaire qui souhaite travailler pour une société basée en Suisse doit donc travailler avec une société suisse qui est autorisée à louer le travail dans ce pays.

  • Par conséquent, un travailleur temporaire ne peut pas travailler pour une entreprise basée en Suisse et être payé par une société basée à l’étranger. Il ne peut pas non plus être porté par une société suisse qui ne possède pas les licences nécessaires.

  • Une société finale suisse ne peut travailler qu’avec une société suisse qui possède toutes les autorisations nécessaires.

  • Text Hover
Licences cantonales et fédérales

Le placement privé et la location de services en Suisse sont strictement contrôlés par les institutions publiques. Helvetic Payroll possède toutes les autorisations indispensables à nos activités :

  1. Autorisation cantonale accordée par le SPE pour exercer dans toute la Suisse

  2. Autorisation fédérale accordée par le SECO pour les activités transfrontalières

Ces autorisations nous permettent d’intervenir en Suisse et dans les pays de l’Union Européenne. 

Vous pouvez les consulter ici

 

Helvetic Payroll est en contact permanent avec les administrations et assurances (SECO, SPE, AFC, AVS) pour assurer une conformité parfaite de nos processus aux législations suisses.

 

En effet, les sanctions pour non-respect, par exemple, du versement des charges sociales, peuvent être extrêmement lourdes, d’où l’intérêt pour nos clients de s’assurer en amont qu’ils ne courent aucun risque à cet égard.

 

Nous savons qu’il est de la plus haute importance de s’assurer que les bulletins de salaires de chaque employé soient établis dans le strict respect des normes suisses et européennes, notamment au niveau du calcul des charges sociales et des déductions fiscales lorsque l’imposition se fait à la source.

Un permis de travail suisse obligatoire

Pour travailler en Suisse en tant qu’étranger, un contrat de travail n’est pas suffisant. Il vous faut également un permis de travail suisse.

 

Le permis de travail suisse est un document officiel délivré par le service de la population de votre canton, et qui vous donne l’autorisation de travailler sur le territoire helvétique.

Helvetic Payroll se charge de toutes ces démarches administratives.

Quelle est la structure juridique ?

○ Un contrat de travail suisse entre Helvetic Payroll et le salarié “porté” est mis en place. Ce contrat de travail reprend les termes et conditions énoncés par le client et/ou l’agence avec qui vous êtes en contact.
○ Helvetic Payroll émet un contrat de prestations avec le client final basé en Suisse afin de pouvoir établir la facturation.
○ Si une agence est présente dans le processus commercial, l’agence facturera Helvetic Payroll pour ses honoraires.

Comment est calculé mon salaire ?

Nous transformons votre facturation en salaire, c’est-à-dire que nous déduisons de la facturation notre commission de portage et toutes les cotisations sociales (patronales et salariales).
Vous avez donc le statut de salarié et tous les droits et prérogatives qui y sont rattachés (maladie, prévoyance, retraite, chômage).

Qui trouve les missions ?

L’action commerciale est faite par l’intervenant et non pas par la société de portage.

La société de portage s’engage, lors de la signature du contrat, à ne pas démarcher commercialement les clients de ses portés.

Comment se déroule le processus financier ?

Dès réception de votre relevé mensuel d’activité signé par le client, nous faisons parvenir notre facture au client.
Nous calculons votre salaire et éditons une fiche de salaire.
Nous réglons votre salaire à réception du paiement du client ou en avance en utilisant la Cash Box.

Combien vais-je gagner ?

Helvetic Payroll vous expliquera les différentes taxes, charges sociales et systèmes de retraite en Suisse.
Vous aurez une complète simulation basée sur votre taux, âge, situation personnelle, lieu de résidence.

Je ne suis ni Suisse ni citoyen Européen, comment gérez-vous mon permis de travail ?

Il est extrêmement difficile pour les non-européens d’obtenir un permis de travail.
Dans la plupart des cas, seules la société finale pour laquelle vous serez directement employé pourra faire cette demande.

Combien vais-je payer d'impôts ?

Le système fiscal suisse est tout d’abord cantonal.
Ainsi, vos impôts dépendront de votre situation personnelle (marié, conjoint(e) travaillant en Suisse, enfants, etc…) et de votre lieu de résidence.
En fonction de ces critères, vous aurez une complète simulation basée sur votre situation.

Et ma retraite ?

Le système de retraite suisse repose sur 3 “piliers” :


Le 1er pilier (AVS) est obligatoire et directement prélevé sur votre feuille de salaire
Le 2eme pilier (LPP) est obligatoire et directement prélevé sur votre feuille de salaire
Le capital est disponible à la retraite ou lors de votre départ de Suisse (hors UE). Vous pouvez aussi libérer ce capital si vous créez une entreprise ou achetez votre résidence principale.
Des contributions complémentaires vous feront bénéficier d’avantages fiscaux
Le 3eme pilier est optionnel, disponible auprès des banques ou des sociétés d’assurances. Ce pilier bénéficie d’avantages fiscaux.

Comment fonctionne la couverture santé ?

L’assurance maladie concernant les frais médicaux est requise par la loi en Suisse.
Cette assurance privée, qui doit être prise dans les 3 mois suivants votre arrivée dans le pays, dépend de la responsabilité du salarié.
Le montant varie suivant le niveau de couverture que vous souhaitez.

Que dois-je faire pour être enregistré lors de mon arrivée en Suisse ?

Les citoyens non-suisses doivent être enregistrés dans les 8 jours qui précèdent leur arrivée en Suisse.
Helvetic Payroll fera cette démarche et vous guidera durant ce processus qui peut être différent d’un canton à l’autre.

Comment payer mes impôts ?

Vous serez prélevé à la source directement sur votre fiche de salaire.

Et ma famille ?

Avec l’obtention de votre permis de travail, votre famille peut vous rejoindre en Suisse.
Chaque membre de votre famille doit s’enregistrer et obtenir à son tour un permis de résidence.

J'ai des enfants, ai-je droit à des allocations familiales ?

Les salariés travaillant en Suisse ont le droit d’introduire une demande d’allocations familiales.
Vous devez néanmoins fournir la preuve que vous ne recevez pas d’allocations familiales de votre pays de provenance.